Les casinos terrestres en voie de disparition ?

Internet a bouleversé de nombreux secteurs d’activité depuis les années 1980. Concernant le marché du livre, l’arrivée du site e-commerce Amazon a par exemple engendré la fermeture d’une majorité de librairies en France. Il en va de même pour d’autres secteurs comme celui des jeux d’argent qui a été profondément chamboulé avec le développement des casinos sur internet. Les joueurs sont en effet de moins en moins nombreux à visiter les casinos réels en favorisant les casinos virtuels qui proposent tout un ensemble de jeux (casino video poker…) accessibles en ligne et même désormais sur mobile grâce aux nombreuses applications de jeux de casino qui sont désormais disponibles. Il y aurait d’ailleurs aujourd’hui davantage de joueurs sur les casinos en ligne tels que EuroFortune Casino et ParisVegas Casino que dans les casinos terrestres.

Des différences de législation

Des pays comme le Canada ou la Belgique ont décidé de légaliser le secteur des jeux d’argent en ligne, ce qui a permis à de nombreux acteurs d’éclore et de bouleverser le secteur des jeux d’argent. Ainsi, dans ces pays, les casinos terrestres ont de moins en moins la cote et ils se voient donc grappiller de plus en plus de parts de marché par ces nouveaux acteurs digitaux. En revanche, certains pays interdisent toujours les casinos en ligne sur leur territoire, comme notamment la France qui permet ainsi à ces quelques 200 casinos terrestres de pouvoir continuer à prospérer. Mais si l’Hexagone décidait de libéraliser son marché du casino en ligne, alors il est fort à parier que les casinos réels en pâtiraient et qu’une bonne moitié d’entre eux serait voués à disparaître. Mais les pratiques des consommateurs concernant les jeux d’argent risquent petit à petit d’amener les pays à revoir leur législation en vue d’une légalisation du secteur, ce qui risquerait donc à terme de faire disparaître les casinos terrestres.